Test EKEN H3R: une sport cam 1080p /4K pas cher

Vous rêvez d’acheter une sport cam mais vous trouvez le GoPro trop cher ? Pas de problèmes, il existe des alternatives bon marché notamment chez le constructeur EKEN fondé en 2005 et basé à Shenzhen en Chine. Le groupe est spécialisé dans les mini caméras (classique ou VR filmant à 360°) même si depuis quelques temps le constructeur s’est également diversifié en proposant des drones à son catalogue. Comme beaucoup de marques chinoise, EKEN a décidé de s’implanter sur le marché français en ouvrant un site dans la langue de molière.

Il y a quelques temps, j’avais fait le tour de la EKEN H9, je vous propose aujourd’hui de découvrir au travers d’un test le modèle H3R. (le R étant pour Remote)

EKEN_H3R_Actioncam_pack

Packaging

Comme de coutume chez EKEN le packaging de la cam EKEN H3R est pour le moins complet. En effet, la cam n’est pas très cher mais en plus, elle est livrée avec un ensemble d’accessoires qu’on achète généralement à part chez les concurents ce qui fait quelques sous supplémentaires d’économisés. Les différents supports / embase reprennent le système de fixation de la GoPro original et sont donc parfaitement compatible.

La H3R est donc livrée avec une télécommande étanche (jusqu’à 3m selon le constructeur) et offre une portée d’une trentaine de mètres (pratique pour le kitesurf, si vous montez le cam sous l’aile, la longueur des lignes ne sera pas un problème). La télécommande est accompagnée d’un système de velcro qui permet de l’attacher au tour du poignet. Outre, la cam, son caisson étanche et sa télécommande, on retrouve pêle-mêle dans le bundle divers supports de fixation (base autocollante, vis KODAC / UNC 1/4″x20 (standard des perches et trépied photos), bague pour chassie tubulaire (exemple guidon de vélo),  un cadre à clipser sur la cam si vous souhaitez l’utiliser sans son caisson étanche (pour une meilleur prise de son par exemple),  un capot de rechange pour le caisson. Pour compléter le tout, vous trouverez de quoi maintenir les supports en place serflex,  scratch. On retrouve également un chargeur similaire au smartphone avec son cordon USB pour recharger la batterie. (avec une prise EU / FR c’est important de la préciser 😉
EKEN_H3R_accessories

Caractéristiques

Le caisson étanche et anti-chocs (IP68) permet selon le constructeur de descendre jusqu’à 30m de profondeur. En manipulant le caisson, on remarque tout de suite ou les économies ont été faites pour arriver à un prix attractif. Il n’y a pas de clip de sécurité mais rassurez vous, il est difficile à ouvrir, peu de chance qu’il s’ouvre involontairement. Du coup, le joint d’étanchéité est fortement pincé… Est ce qu’il vieillira bien? A voir mais au pire cela ne coûte rien de le changer et cela ce fait en une poignée de seconde. La bordure de la sur-lentille du caisson est biseautée, en cas de rencontre avec un obstacle cela pourrait s’accrocher de dans (mais si ça touche à cette endroit c’est qu’une partie de votre corps ou du matériel à percuter quelque chose ^^)

EKEN_H3R_picto_screen

Quand à la caméra elle même, voici sa fiche techniques:

– Enregistrement vidéo : 4K à 25 fps / 2.7K à 30 fps / Full HD 1080p à 60 ou 30 fps / HD 720p à 120 ou 60 fps (H.264) – Capteur 16 Mégapixels
– codec / conteneur Vidéo: .h264 (35-44 MB/s) fichiers .mov (59.3 x 21.4 x 41.1 (mm)
– Audio: Format WAVE (Débit de 176 Kbps)
– Appareil photo : 12MP (OmniVision OV4689 capteur natif à 4MP avec upscale à 12MP)
– Chipset: Sunplus 6350
– Autonomie: aproximativement 1H30 en 1080p30 et une petite heure dans les autres formats (4K25/2.7K30/1080p60)
– Écran LCD de 2″ (50 mm en diagonale utile) : résolution de 320 par 240-pixel
– Entrées/sorties Port micro-USB HDMI
– Angle de vue : 170°
– Batterie Batterie au lithium rechargeable 1050mAh
– Autonomie de la batterie environ 1H30 heures
– Stockage: Carte mémoire micro SD jusqu’à 64Go (non incluse)
– Dimensions: (Longueur x Epaisseur x Hauteur) 59.3 x 21.4 x 41.1 (mm)
– Wi-Fi intégré – 802. 11 b/g/n pour un contrôle total de la caméra, aperçu en direct, regarder vos photos et vidéos via l’application iCam Ez pour Android / iOS
– Poids : 61g (batterie incluse)

-Peut prendre des photos en rafale (jusqu’ à 3 photos en 1,5 secondes)
– mode Time lapse: possibilité de faire une série de photos en réglant l’intervalomètre à 2, 3, 5, 10, 20, 30 ou 60 secondes
– Looping Video: un mode dashcam qui permet d’enregistrer en boucle des vidéo de 10 minutes qui seront écrasés chaque fois que la mémoire est pleine.
– processeur Sunplus 6350

Prise en main

EKEN_H3R_Cam_Water-case

Cette petite H3R montre que petit prix ne rime pas forcément avec mauvaise qualité. Les matériaux employés sont de bonne facture,  les boutons poussoir sont de bonne qualité, l’ensemble semble résistant. Seul bémol, on aurait peut être aimé un capuchon pour protéger les connecteurs et le port microSD pour les fois ou l’on ne met pas le caisson étanche. Le mode d’emploi fournit dans la boite est en anglais, si vous n’êtes pas bilingue pas d’inquiétude, le fonctionnement de la cam est suffisamment intuitif pour découvrir par soit même comment passer d’un mode à l’autre et comment faire des modifs de réglages (vous pouvez même passer l’interface en français). Attention, si l’utilisation de la cam est intuitive, ça ne veut pas pour autant dire qu’elle est ergonomique car il faut se contenter de trois boutons:
– déclencheur pour se déplacer
– Power pour valider un menu
– Wifi pour revenir en arrière.

Autant dire qu’en terme de prise en main, je lui préfère nettement sa petite sœur la H8R avec ses boutons haut bas qui facilite grandement la navigation dans les menu. Mais soyons honnête, une fois votre cam réglée généralement vous vous contenter de basculer entre les modes photo /vidéo et comme cette cam est accompagnée par une télécommande qui vous donne un accès direct à ces deux modes, on oublie vite le petit défaut d’ergonomie de la cam.

L’affichage des menu sur l’écran arrière de la cam

EKEN_Cam-H3R_Menu EKEN_Cam-H3R EKEN_Cam-H3R_language

MENU
Ici, c’est du classique, le bouton Power / mode vous permet par pression successive de passer d’une fonctionnalité à une autre

  • Video
  • Photo
  • Burst Photo (Rafale de 3 photos)
  • Time-Lapse
  • Lecture vidéo/photo
  • Accès au réglage

Pour chaque mode, les menu affichés à l’écran arrière sont claire tandis que sur la face avant l’afficheur montre des pictogrammes simplifiés ou des compteurs qui permettent de voir facilement dans quel mode se trouve la cam. La lisibilité de cet afficheur en face avant fait la différence sur le terrain. (vous savez ce plan qu’on a tous dans nos cam ou on voit la tête d’un pote en gros plan qui vient vérifier que l’enregistrement a bien démarré ^^)

 

Sur le dessus de la cam on retrouve le déclencheur qui permet de lancer l’enregistrement vidéo, ou de l’arrêter. Ce dernier sert également pour prendre une photo, ou bien encore pour valider un réglage lorsqu’on navigue dans les menu.

Enfin côté connectique, on retrouve sur le coté gauche une prise mini HDMI qui permet de regarder les vidéo sur la TV ainsi qu’un port micro USB servant à la recharge et copie de fichiers sur le PC. Juste en dessous se trouve l’emplacement de la carte micro SD. (pensez à mettre une carte mémoire de classe 10 si non l’enregistrement risque de ne pas fonctionner pour les hautes défintions). Enfin en dessous, on retrouve la trappe sous laquelle se loge la batterie amovible (compter moins de 5€ pour acquérir un accu supplémentaire)

Qualité photo / vidéo

En extérieur par un beau soleil, le rendu de cette cam est agréable à l’oeil mais dans certaine situation, le niveau de détail ne rivalise avec certaines concurrente comme la SJCAM SJ5000X Elite (qui affiche tout de même un tarif plus élevé). Néanmoins avec la H3R on arrive globalement à obtenir une image contrastée et une colorimétrie relativement juste. Avec son angle de vue à 170°, elle se révèle curieusement meilleure lorsqu’on photographie des objets proche que lorsqu’on souhaite réalisé des clichés de large panorama (parfait si vous faite des sessions de sport en mode selfie pour capter vos tricks. Comme la plus part des cam de cette gamme, la faible luminosités ou les variations rapide de contraste mettent à mal la cam mais pour cette gamme de prix, elle reste dans la moyenne.

Pessac-Leognan_Eken-H3R-pic-test

App

C’est désormais un incontournable, la connectivité wifi qui permet de contrôler la cam depuis le smartphone. Pour récupérer l’application EZ iCam (iOS, Android), il suffit d’aller sur le store en flashant le QR Code présent au dos de la boite. Par défaut le mot de passe du wifi sur la H3R est: 1234567890

Pour le test, j’ai employé un Nexus 5x sous Android 6 et le fonctionnement de l’app semble un peu capricieux. En effet, la connexion wifi à la cam est très rapide mais EZiCam ne détecte pas la cam, un petit bug qui se règle en désactivant la data sur votre tel. Une fois la connexion effectué, on découvre une app perfectible. Sur l’écran d’accueil la partie sociable avec l’affichage de diverses vidéo prend l’essentiel de l’affichage, les boutons pour accéder à votre propre cam pas forcément très lisible. La encore, une fois passé la découverte et la première connexion effectué, o ntrouve rapidement ses marques et pour cause l’interface est très succincte mais l’essentiel est là:
– bascule du mode photo / vidéo
– déclencheur
– Live View: le retour vidéo est bien pratique pour cadrer l’image et le stream s’avère suffisamment fluide pour être regardable.
– Visualiser / télécharger les media de la cam

EZ-iCam_Eken_Cam

Conclusion

Ceux qui auront été attentif à la fiche technique auront remarqués que le chipset et le capteur embarqués dans cette H3R ne permettent pas de filmer de la « vrai 4K ». Si vous cherchez une cam vraiment ultra haute définition (UHD), ce modèle n’est pas pour vous. En revanche, si ce qui vous intéresse c’est de filmer en 1080p avec un bon framerate à 60 img/s tout en ayant une qualité d’image tout à fait honnête dans cette gamme de prix alors la cam H3R est pour vous. 😉

Les petits plus pour une cam dans cette catégorie, c’est vraiment le dual screen avec l’afficheur avant qui donne accès de manière visible aux différentes fonctions et la connectivité Wifi pour cadrer l’image depuis son smartphone, une fois qu’on a monté la cam sur un support.

Petit bonus, la H3R est décliné en deux couleurs: noir ou gris.

 

Les points positif

  • Le nombre d’accessoires fournis (télécommande, chargeur…)
  • Les dimmensions réduites et la compatibilité accessoires GoPro
  • Rapport qualité/prix
  • L’écran 2″ à l’arrière + celui très lisible en façade
  • Autonomie dans la bonne moyenne
  • Le suivi avec des MAJ de Firmwares régulières.
  • Le wifi + app smartphone

Les moins

  • L’absence d’un bouton supplémentaire poru naviguer dans les menu.
  • Le manque de piqué d’image
  • capteur qui peine dans la basse lumière
  • Le fermoir du caisson étanche un peu « cheap »
  • L’app EZ iCam perfectible

2 Responses to Test EKEN H3R: une sport cam 1080p /4K pas cher

  1. application dit :

    il y a la possibilité de l’utiliser en direct sur Facebook en live?

  2. Gilles Lamonde dit :

    Bonjour, mon feuillet d’instruction est en Anglais et je comprend presque pas cette langue . a quel endroit je pourrais trouve un manuel en Francais

    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *