Test Parrot Bebop 2: toutes les info sur le nouveau drone

 

FB_20151115_13_53_52_Saved_Picture

UPDATE 13/11: La FNAC, DARTY et Boulanger ayant mis en ligne et en rayon le Bebop 2 avec quelques jours d’avance, nous avons pu nous le procurer pour vous livrer tous les détails: photos,  autonomie, comportement en vol, qualité vidéo, on vous dit tout dans ce test complet du Bebop 2 😉

Tout juste un an après le lancement du Bebop, Parrot lance une V2 de son drone star au tarif de 549€.
Le lancement du premier modèle en fin d’année dernière avait été chaotique, les boutiques n’avaient pas été approvisionnées et tout le monde n’avait pas pu se procurer le Bebop pour le mettre au pied du sapin. Pour les fêtes de fin d’année 2015, Parrot a prit les devants et remplie les stocks de ses partenaires avant de faire l’annonce officiel du Bebop 2. Problème les boutiques ont donc livrées toutes les info voir les drones avant la date de lancement officiel. Nous savons donc que ce nouveau modèle est légèrement plus cher que le précédent avec un prix de lancement à 549,99€. Que cache cette hausse de prix? Une bonne nouvelle, la batterie évolue et passe à 2700 mAh ce qui permet au Bebop 2 de doubler son autonomie par rapport au modèle précédent en passant à 25 minutes d’autonomie en vol ( à peine moins avec un vent fort) contre 12 pour le premier Bebop. Avec ce temps de vol largement amélioré, le Bebop 2 devient donc capable de voler aussi longtemps que son concurrent le DJI Phantom 3 (23 minutes). Hormis ce changement, le Bebop voit son design évoluer légèrement, de petits changements hardware ont été opérés comme le remplacement de la puce GPS (plus sensible ce qui évitera certainement de nouveaux fly away), un ventilateur interne plus discret et la finition globale s’améliore également. Le changement le plus important en terme de finition justement se situe au niveau de la batterie qui se dote d’un clip pour maintenir la batterie (languette avec ressort qui permet un positionnement plus le simple  que le scratch). Le Bebop 2 gagne en masse et pèse maintenant 500 grammes en ordre de vol ce qui devrait présenter un avantage avec les nouvelles lois régissant les drones et distinguant les catégories en fonction du poids (Le Bebop 2 passe dans la catégorie des aéronefs de moins de 1 kilo contrairement au Phantom de DJI). Cette légère prise d’embonpoint s’accompagne d’autres modifications telles que des hélices tripales légèrement plus grandes (6 pouces contre  5 avant soit 7mm de plus que le Bebop 1).

Comparatif Bebop 1 vs Bebop 2: les pieds ont été redessinés et ne sont plus dotés de patin en caoutchouc contrairement au premier Bebop qui les perdait trop facilement. Parrot assure que ces nouveaux pieds résistent mieux aux choc (il arrivait que les antennes wifi se décollent des pieds sur le premier modèle). Le nouveau positionnement dans antennes wifi optimise la réception et donc la portée (environ 300m avec un smartphone mais cela dépend de sa qualité)
Le Bebop 2 reste toujours aussi court sur patte, un avantage car cela permet de garder un format compact mais la lentille de la caméra reste du coup toujours aussi vulnérable en cas d’atterrissage sur un terrain pas parfaitement lisse. On regrettera que Parrot n’est toujours pas jugé utile de proposer un lentille interchangeable facilement. Seul progrès l’ensemble est plus étanche à la poussière.
Bebop 2014 vs bebop 2015
Le Bebop 2 (2015) est légèrement plus grand et lourd (500 grammes dont 200 grammes pour la batterie) que le Bebop 2014. (400 grammes). La frame en ABS du premier Bebop était très résistante au crash mais Parrot à décidé de changer pour une structure en polyamide (PA12) renforcée en fibre de verre (20%) et de plastique type grilamid pour encore plus de solidité.
Le Bebop est animé par un CPU dual core et un GPU quadri-coeurs servant à la stabilisation vidéo numérique (qui est identique au premier Bebop: un processeur double coeur Parrot P7 épaulé par un processeur graphique quadri-coeur). Dommage, on aurait aimé une config plus puissante capable de mieux gérer la stabilisation vidéo qui a trop tendance à dégrader la qualité de l’image (flagrant lorsque vous comparez une photo RAW du Bebop retraité sur PC avec un JPEG issue du traintement interne du drone)

Performance en vol

Le changement n’est pas simplement esthétique. Le Bebop 2 gagne en puissance, le Bebop 1 peut monter à 47 km/H en pointe là ou le Bebop 2 est capable d’atteindre les 60 km/h en 14 secondes puis de repasser en stationnaire en 4,5 secondes. Ce surplus de puissance est appréciable pour mieux affronter les bourrasques de vent (jusque 65 km/H selon Parrot). La vitesse en ascension a également été dopé, le Bebop 2 grimpe maintenant verticalement à 16Km/h  (5,5 ms contre 2,5 m/s pour l’ancien) ce qui lui permet d’atteindre une altitude de 100 mètres en 18 secondes.
A noté qu’avec Flight Plan, la vitesse de déplacement est limité à 10 m/s …Si Parrot débloque cela dans une prochaine mise à jour, le Bebop 2 serait capable de couvrir une distance impressionante en autonomie.

A gauche, le Bebop 2014 avec une taille de 28 cm x 32 cm x 3,6 cm , à droite le Bebop 2 aux dimensions légèrement plus grande: (L x h x p): 32,8 x 8,9 x 38,2 cm. Le Bebop 2 rentre donc dans la classe de drones 320 (qui correspond à la diagonale de moteur à moteur: 32 cm).

Bebop-2_VS_Bebop2014

Les évolutions les plus flagrantes semble du côté des algorithmes de vol, le Bebop 2 est plus stable que jamais. Grâce à sa nouvelle réserve de puissance, il résiste mieux qu’avant aux petites rafales de vent. Si vous trouviez déjà sa capacité a garder le cap ou maintenir le stationnaire impressionnante avant vous serez bluffé par ce Bebop 2 qui ne se laisse plus perturber par une légère bourrasque.  Le Bebop  a gagné en nervosité. Ce n’est pas un racer, mais il y a déjà de quoi impressionner les  pilotes les plus novices une fois les limites de débattements débridées dans les réglages de Freeflight, cela accélère franchement. La preuve qu’un pilotage assisté peut quand même être fun particulièrement pour un drone grand publique surtout orienté sur la prise de vue.

Le grand déballage

Passons à l’unboxing du Bebop 2, le package contient:  une batterie 2700 mAh (contre deux batteries de 1200 mAh avant avec le Bebop 1), un chargeur et un câble avec 4 adaptateurs pour s’adapter aux prises de chaque pays, un outil de montage, 8 hélices, un câble USB et un guide utilisateur.
Parrot-Bebop-2_Unboxing

Comme le montre les photos ci-dessous, on voit que le connecteur de la batterie a évolué avec un embout propriétaire là ou le premier Bebop utilisait un format standard du monde du modélisme (mini tamiya) ce qui permettait de mettre facilement des batteries non officielles.

Bebop 2 Drone

Le nouveau bouton power du Bebop 2 beaucoup plus large que sur le Bebop 1 abrite une LED puissante qui permet une meilleur visualisation. On aurait aimé cependant des LED au bout des bras pour mieux repérer le drone dans le ciel avec un code couleur pour repérer l’avant de l’arrière comme le propose de nombreux modèles concurrent et parfois dès l’entrée de gamme.

Bebop-2_Parrot_Drone_Power_Button
La nouvelle batterie s’enfiche très facilement, plus besoin de s’acharner avec le petit connecteur comme sur le Bebop 1, ici un simple emboîtement suffit. Un changement vraiment bien vue.
Drone_Parrot_Bebop-2_Battery_Connector

Le Bebop 1 est très résistant avec son nez en EPP qui résiste bien dans le temps au divers crash, généralement on perd un peu de peinture mais rien de méchant. Contre partie, le Bebop 2014 avait un petit air de maquette en polystyrène. A contrario, le Bebop 2 avec son nez blanc laqué façon Audi TT respire tout de suite plus la qualité au premier coup d’oeil. Au touché en revanche, on constate que le carénage est relativement souple et plu facilement sous le doit. Est ce que cela résistera bien aux atterrissage raté? Il faudra voir avec plus de recul. En attendant, la coque semble suffisamment opaque pour corriger le problème de photo sensibilité du premier.
Bebop2_nose_soft

La boîte montrant bien FlightPlan mais précisant aussi qu’il s’agit toujours d’un achat in app à 20€ et non une fonction incluse. Dommage, car le planificateur en l’état s’il est parfaitement utilisable n’est pas au niveau des concurrents au niveau des fonctionnalités (voir test ici)
Parrot-Bebop-2_Dronebox_Flightplan

Depuis la dernière mise à jour de Freeflight en v3.8.8.1, le Bebop 2 est maintenant reconnu. Un logo différent permet de différencier le modèle 2014 du 2015. De même pour le Skycontroller, avec son firmware à partir de la version 1.6.5 (16/11/2015) qui indique la position et le cap du drone sur le radar
Vous noterez que le nouveau Bebop  contrairement à l’ancien n’est pas représenté avec des carènes et pour cause le Bebop 2 n’en dispose pas. Sur l’ancien modèle, elle tenait mal en place, se montrait fragile et surtout apportait une trop grosse résistance au vent pour le vol en extérieur. Ce n’est donc pas un gros manque mais des carters d’hélice démontable aurait tout de même été bienvenue (tout comme une protection pour la lentille)
Freeflight l'application pour piloter le Bebop 2

Freefligh 3: son interface n’évolue pas vraiment mais reste toujours aussi agréable à utiliser.
Parrot-Bebop2_Freelifht3_Interface

Qualité vidéo: qu’est ce que cela vaut?

La caméra qui équipe le Bebop 2 est toujours la même que sur le premier modèle 2014, c’est donc un capteur CMOS Aptina de 14 Mégapixels qui est présent mais il est cette fois couplé avec une nouvelle lentille plus lumineuse offrant une meilleure netteté et qui améliore le rendu de l’image dans certaines conditions. (basse luminosité). Caractéristiques: « fisheye Sunny »: angle de champ 180°: ouverture 1/2,3″ (6 éléments optiques)

Cette vidéo comparative du Bebop 2 avec une GoPro montre que la qualité n’a pas vraiment été améliorée de manière significative par rapport au premier modèle du Bebop et pour cause la puce maison P7 de Parrot chargée du traitement de la vidéo et de la stabilisation numérique sur les 3 axes n’a pas évolué non plus depuis 2014. Par conséquent, la résolution ne change pas, le Bebop 2 reste en 1920*1080, pas de 4K comme certain l’attendait. La sensibilité en basse lumière semble légèrement meilleure  mais le piqué en plein soleil reste similaire au modèle 2014. Comme vous pourrez le voir dans la vidéo ci-dessous, une sorte de flou peut apparaître sur les vidéos lorsqu’il y a trop de vent (mais également quand les températures sont basses… voir galerie vidéo page 2.) Plus que l’absence de 4k, c’est le manque d’amélioration de l’encodage vidéo qu’on regrettera. Suite à une mise à jour de firmware, le Bebop 2014 était passé d’un bitrate de 30 mb/s  à 20 mb/s et malheureusement le Bebop 2 se voit doté du même débit vidéo réduit qui se traduit par une compression trop forte de l’image qui perd en piqué et qui peine à afficher 30 fps.

Les vidéos Full HD (1080p en H264) produite par ce Bebop 2 sont impressionnantes de stabilité, peut-être un peu moins de beauté. C’est dommage car clairement Parrot a encore énormément travaillé sur la stabilisation numérique qui marche redoutablement bien. Pour peu que vous voliez en condition idéal, pas de vent et un grand soleil, vous pouvez obtenir des images splendide (cf galerie vidéo ici). Autre chose sympa,  il est possible d’orienter l’ angle de la cam parfaitement à l’aplomb entre l’horizon et le sol, ainsi en stationnaire (si non des bandes noir peuvent apparaître) vous pouvez filmer pile poile dans l’axe verticale un sujet sous le drone.

Et la photo alors?
Je vous laisse juger sur pièce, pas vraiment de changement par rapport au Bebop 1, le rendu est identique et se sont toujours les algorithmes de traitement d’image signé DXO qui sont à l’oeuvre. Vous pouvez consulter le test de qualité photo complet ici et la galerie complète là.
Comme toujours, pour obtenir une image optimale avec le Bebop 2, il faut sélectionner le mode photo DNG qui permet d’obtenir des clichés au format RAW. Dans ce format brut, le cliché est sphérique et il faudra le retoucher avec un logiciel. Il est dommage que Parrot n’est pas profité de la sortie du Bebop 2 pour accompagner celui-ci d’un logiciel de traitement de photo par lot qui se chargerait de redresser et recadrer automatiquement l’image comme le fait le logiciel embarqué du drone. En effet, si le Bebop 2 le fait en mode photo JPEG, le manque de puissance se ressent sur le traitement qui compresse trop et fait perdre du détail (particulièrement visible sur les contours).

Cliquez pour voir la photo DNG original (au format RAW chaque cliché fait environ 25Mo)

Parrot-Bebop2-RAW_DNG_Photo_Test

Parrot s’est rapproché d’Adobe pour proposer des correctifs (lens correction pour gommer les défauts du duo capteur / optique donnant l’effet de vignettage sphérique et qui peuvent engendrer des aberrations chromatique ). Le tuto vidéo ci-dessous explique comment redresser une photo avec Photoshop / Lightroom CC. Efficace mais cela nécessite un logiciel coûteux et des manipulations par forcément à la portée de tous. Heureusement, il existe une alternative gratuite, utiliser DNG Converter + The Gimp.

Skycontroller black edition

Parrot-Bebop-2_Skycontroller_Black_Edition

S’il y avait bien une chose que les « Bebopers » attendaient avec impatience pour accompagner le lancement du Bebop 2 c’était l’arrivée d’une nouvelle télécommande. En effet, bien que le Skycontroller soit un bon produit permettant d’atteindre une portée maximale de 2km tout en profitant de commandes physique bien plus agréable que le tactile pour le pilotage, il souffrait de plusieurs défauts majeurs:

– un encombrement trop important: alors que le Bebop 2 est petit et trouve facilement sa place dans un sac à dos, sa télécommande imposante vient faire perdre tout l’intérêt de posséder un drone compact facile à transporter.
– un placement tarifaire peu cohérent: 499€ c’est son tarif hors pack. Un prix quasi égale à celui du drone alors que le matériel présent dans la télécommande est très sommaire (un ampli Wifi, des antennes et un un soc ARM doté d’une puce Cortex A9 cadencé à 800MHz (le même matériel que l’on trouvait dans les smartphones et tablettes de 2011 notamment dans le Samsung Galaxy S2 autant dire du  matos daté qui ne coûte plus bien cher). Ce petit ordinateur permet de faire tourner un Android qui exécute uniquement l’app Freeflight.
– L’absence d’écran: alors que toutes les radio commandes digne de ce nom dans le monde du modélisme sont dotés d’un écran LCD pour afficher les données de télémétries, le Skycontroller se contente de quelques LED pour indiquer l’intensité du signal radio vers le drone… Il faut donc fixer un moniteur HDMI ou une tablette dans le logement prévu à cette effet pour afficher Freeflight. Un peu dur à accepter pour une télécommande qui affiche le tarif le plus élevé du marché grand publique.

Parrot Bebop 2 VS DJI Panthom 3: duel de drone

Si comme de nombreux utilisateurs, vous attendiez une commande plus compact et au design plus traditionnel, vous serez déçu d’apprendre que Parrot proposera pour seul nouveauté un Skycontroller Black Edition dont la couleur noir se mariera avec les tons noir et blanc du Bebop 2. La seule différence entre l’ancien Skycontroller et le nouveau se trouve au niveau de l’emplacement batterie qui accueil fort logiquement celle du Bebop 2 et non plus les batteries du 1. Ce qui garantie 2H d’autonomie à la radio commande. La bonne nouvelle, c’est que les Skycontroller sont rétro compatible et échangeable entre Bebop 1 et 2. On peut noter quelques changements au niveau des boutons mais surtout la possibilité via l’application FreeFlight 3 d’assigner la fonction de son choix à chaque touche. Pratique pour adapter le mode de pilotage à vos habitudes (modes 1, 2, 3 et 4 expliqués ici). La moins bonne nouvelle, c’est que la connexion reste en wifi non sécurisé ce qui vous expose à des risques de piratage en plein vol.

Tarif
Vraiment décevant, car il faudra compter 549€ pour le Bebop 2 seul ou 949€ en bundle avec le Skycontroller Black Edition. (le Skycontroller seul est vendu à 499€ soit 1048€ au total pour l’ensemble drone + télécommande acheté séparément). Parrot semble avoir oublié que son concurrent chinois DJI, propose le Phantom 3 Standard pour 820€. Dommage le prix ne fera donc pas pencher la balancer du côté du drone Français si l’on souhaite avoir une télécommande. Heureusement, il reste la solution « Do it Your Self » qui consiste à associer un répéteur wifi lambda et une manette de jeu pour fabriquer une télécommande longue portée avec des sticks physique… Efficace et pas cher, c’est la solution que le geek préfère 😉

Le Bebop 2 est disponible uniquement en deux colories (bi-ton): rouge et blanc/noir (le Bebop 1 était proposé en jaune, rouge et bleu)

SDK et applications tierces

L’année dernière lors du lancement du Bebop, Parrot avait énormément communiqué sur le côté Open Source de son matériel ventant le fait que le drone était sous Linux (avec BusyBox) et le Skycontroller sous Android. Dans les faits, les développeurs souhaitant bidouiller le Bebop pour créer de nouvelles applications se sont cassés les dents sur un SDK incomplet et très pauvre en documentation. Heureusement, les choses semblent s’être améliorée, par exemple sur le site de Parrot dédié aux dev, on trouve pas mal de ressources claires qui devraient permettre aux amateurs de code de pondre des choses intéressantes. Je penses notamment à une appli avec un affichage du retour vidéo en Side by Side pour piloter le Bebop 2 en FPV avec un dispositif type Google Cardboard.

Pour donner une idée de ce qu’il sera possible de faire, vous pouvez jeter un oeil à l’application Selfie Dronie de la startup américaine Neurala. Elle apporte une fonction attendu de longue date par les amateurs de drone : le mode follow-me permettant au drone de suivre une cible de manière autonome.  Malheureusement, pas question de l’utiliser pour immortaliser vos exploits sportif
car le Bebop ne pourra « cibler » qu’un objet ou une personne immobile… ce qui est décevant d’autant plus quand on voit la démo du MIT avec un drone capable de se déplacer en évitant les obstacles… un proof of concept qui laisse rêveur sur l’avenir. Quoi qu’il en soit pour les amateurs, l’appli Selfie Dronie est disponible dès cette semaine sur iOS mais n’arrivera sur Android que l’année prochaine. Elle est doté de deux modes que Parrot a également promis pour Flight Plan:

– tourner autour d’un sujet à 180° (équivalent du Point of Interest chez DJI)
–  dronie (contraction de drone et Selfie) permet comme son nom l’indique de faire un super plan « moi je me kiff lol » depuis votre votre drone qui reculera tout en prenant de l’altitude et gardant bien entendu l’objectif pointé sur vous tout en prenant le panorama.

Conclusion

Le Bebop 2 est un très beau et bon produit. On aime son bouton POWER à l’arrière qui avec sa LED rouge rappel le feu d’une Formule 1. Ce Bebop 2 incarne en réalité tout ce qu’on aurait aimé avoir dès la première version. Ces évolutions en terme de design (système de fixation de la batterie en tête), de puissance des moteurs, de stabilité en vol et surtout d’autonomie qui double sont vraiment un plus indéniable. Cependant, le fait de ne trouver plus qu’une batterie dans le pack au lieu de deux auparavant alors même que le prix à grimper de 50€ sont décevant tout comme le fait que la mémoire interne soit toujours limitée à 8Gb. L’absence de LED aux extrémités des bras pour distinguer l’orientation comme cela se fait sur d’autres drones concurrent est un autre bémol dans le beau tableau de caractéristiques. Ce Bebop 2 mériterait en fait appellation de Bebop 1.5 car une chose primordiale n’a pas changé: la qualité des photos et vidéo pratiquement identique à celle du Bebop 1… Dommage car le Bebop 2 était très attendu au tournant à ce niveau. En effet, entre la sortie du Bebop 1 et le lancement du 2, le constructeur chinois DJI à lancé le Phantom 3 Standard à un prix agressif (820€) sans concession sur le piqué de l’image et avec une résolution grimpant à 2,7K à 30 i/s… Pire encore le prix du pack Parrot à quelques euro prêt équivaut à celui du Phantom 3 Advanced…

De plus on regrettera que Parrot n’accompagne pas son drone d’une suite logiciel. En effet, GoPro ou encore Garmin accompagne leur cam de petit logiciels permettant de travailler les vidéos. On aurait aimé que Parrot propose la même chose, notamment pour pouvoir incruster les données télémétrique en sur impression sur les vidéo… Chose qui existait avec l’AR Drone et qu’il est possible de faire pour le Bebop à l’aide de logiciels tiers: FlightData Manager (qui sert à convertir le format natif PUD du Bebop (qui contient des traces GPS ainsi que la télémétrie ou l’état du Bebop) + Virb Edit.

Au-delà du prix et de la qualité d’image, il faudra garder en tête que le Bebop 2 présente de sacrés avantages sur son concurrent direct: un format compact qui permet de l’emmener partout même en rando , un poids contenu, seulement 500 grammes cela permet au Bebop 2 de rester dans une catégorie de drones que les nouvelles réglementations européennes permettrons d’utiliser sans trop de contrainte. Autre aspect à ne pas négliger, le Bebop 2 est très safe, les pales ne risquent pas de blesser quelqu’un de manière significative. En cas de résistance, les moteurs s’arrêtent instantanément et généralement en mettant les doigts de dans, vous aurez une simple griffure là ou d’autres drones les aurait littéralement sectionnés.

A noté que Parrot à indiqué que toutes les améliorations de firmware du Bebop 2 serait reportées sur le Bebop première génération et dans la mesure ou la qualité d’image est identique, il pourrait être intéressent pour les petits budget d’investir dans l’ancien modèle qui risque d’être vendu à prix cassé pour écouler les stocks. Vous pouvez lire le test du Bebop 1 tenant compte de toutes les améliorations apportées par Parrot durant l’année 2015.

Gallerie Photo du Bebop 2

Sur cette vue, on voit que la caméra et la lentille reste sertie ensemble. En cas de casse de l’objectif, il faudra donc remplacer toute la caméra… vraiment regrettable. Les pieds avant accueil les antennes wifi ainsi que de petits tampons non saillant contrairement au Bebop 1 dont les patins caoutchouteux avait tendance à se déboîter. Autre amélioration, il y a maintenant un petit crochet pour passer l’élastique du capuchon… un détail sympa car avant l’élastique avait tendance à rester coincer dans les amortisseurs
Parrot_bebop2_exploded view

A noté que les passant pour le scratch servant à maintenir la batterie sur le Bebop 1 ont été conservés ce qui permettra de fixer des accessoires comme un tracker GPS (qui se révèle utile en cas de fly away pour retrouver son Bebop)
Parrot_Bebop2_GPS_Tracker

Page 2 >> La galerie vidéo du Bebop 2

Pages: 1 2 3 4

44 Responses to Test Parrot Bebop 2: toutes les info sur le nouveau drone

  1. […] MAJ: review plus complète disponible sur cette page […]

  2. […] 11/2015: Review du Parrot Bebop 2 dispo sur cette page. vs Phantom 3 En quelques années le marché du drone à grandement évolué. Il y a encore […]

  3. […] En attendant la diffusion d’images officielles, vous pourrez retrouver quelques vidéos de vols réalisées par Eric sur Geekmag. […]

  4. […] l’arrivée du Bebop 2 sur le marché (dont vous pouvez lire le test ici), le Bebop première génération peut s’avérer une très bonne affaire d’autant plus […]

  5. Antho dit :

    Salut Éric pour un débutant vaut mieux prendre le 1 ou le 2 ?? Merci

  6. Eric78 dit :

    Salut Anhto,

    Le Bebop 2 est plus nerveux, une fois maîtrisé tu prendras plus de plaisir avec.
    En attendant, tu peux dans les paramètres de Freeflight régler l’angle max que peut prendre le Bebop sur chaque axe comme cela il va moins vite et te laisse apprendre tranquillement (sachant que sur le Bebop le 1 comme le 2, le pilotage est vraiment très assisté.. Finalement, le plus dur est de choisir le mode de pilotage avec l’accéléromètre (incliner le smartphone pour faire un virage) ou en mode manette avec deux sticks virtuel (ce que je conseil pour avoir acquérir les même réflexe qu’avec une commande physique)

    La réserve de puissance du Bebop 2 lui permet de mieux garder son cap ou maintenir le stationnaire dans le vent ce qui est aussi sécurisant…

    Globalement je dirais le 2… Juste que le Bebop 1 est livré avec des carénages de protection qui évite de casser les hélices… Sauf que dans les faits faut éviter de les mettre à l’extérieure car ça fait une résistance au vent et ça le fait dériver… plus chiant qu’autre chose.

    Donc si ton budget le permet fonce sur le 2 si non attends quelques semaines que les magasins déstock le Bebop 1 en baissant le prix

  7. Antho dit :

    Je pense que je prendrais le 1 car 100 à 150 € de différence donc niveau budget c’est mieux est que si je me prend une batterie téra 2500 mah l autonomie devient égale…la seule diff c’est la Resistance au vent…

  8. Eric78 dit :

    Attention beaucoup de batterie n’ont pas du tout la capacité indiquée, ou alors l’ont mais leur dimension et leur poid déstabilise le Bebop.

    Il y a une page comparative sur le wiki
    http://geekmag.fr/wiki/doku.php?id=fr_batteries

  9. Adam dit :

    interesting, I have already first Bebop and godd to know:

    This comparative video with GoPro Bebop 2 shows that the quality was not improved compared to the first model of the Bebop. The resolution does not change, the Bebop 2 remains in 1920 * 1080 no 4K as some waiting. The low light sensitivity is slightly better but the sunlight stung remains similar to the model 2014. As you will see in the video below, a sort of blurring may appear on the videos when there is too much wind ( and perhaps because of the cold … to confirm.) The most obvious changes from the side looks flight algorithms, Bebop 2 looks more stable than ever

  10. Jaco dit :

    Moi je piges rien, les vidéo des ambassadeurs ont un super rendu et moi mon Bebop 2 est très décevant, voire inférieure au Bebop 1. Par moment, il y a un flou « artistique » ça fait comme une belle « aquarelle »: manque cruel de précision et manque total de piqué… Pour pas trop fatiguer la stabilisation numérique j’ai essayé en vol statique mais toujours un aliasing qui apparaît, un flou sur les bordures quand c’est pas un manque de netteté sur toute l’image!

    Avec mon Bebop 2 c’est pire que ce que dit ton test… On est reparti pour des séries de drone Parrot défectueu comme avec le 1… Franchement attendez que ce soit débugger avant d’acheter ou prenez un Bebop 1 ancienne génération…

    C’est pas pire, cf cette comparaison d’image entre le Bebop 1 et 2

  11. Antho dit :

    Merci bcp Jaco pour ce compratif je savais pas lequel prendre je prendrais le 1 du coup

  12. Eric78 dit :

    Le Bebop 2 est quand même nettement mieux en terme de comportement en vol et comme côté hardware pour la vidéo c’est quasi le même matos.. Je penses qu’il faut juste attendre des mAJ de firmwares et ne pas prendre les premières séries qui mérite souvent un peu d’ajustement sur la chaîne de prod

  13. Lesterbry dit :

    Sérieusement, c’est le même APN et la lentille est annoncée pour avoir été améliorée par rapport au Bebop1, donc je ne comprends pas comment ce Bebop2 peut à ce point être aussi nul que vous l’écrivez pour les vidéos et photos… On voudrait faire passer ces défauts pour des défauts insignifiants ou excusables, mais n’est ce pas pour les fonctions de prise de vue video et photographique que l’on s’achète un drone en premier lieu?!
    VRAIMENT, j’aimerais bien voir des clichés de comparaison et pas un seul comme ce que j’ai vu sur le commentaire de Jaco.

  14. david sucarrat dit :

    Bonjour, je voulais acheter de 2 avec le controler black edition………mais au v de cet article je commence a douter… que me conseillez vous ? j’ai un budget de 1000 euros.

  15. Eric78 dit :

    Bonjour David,

    Je conseillerais avant l’achat du Bebop2 de temporiser en attendant de voir si les retours des utilisateurs sont plus positif après les mises à jour, voir ce topic:
    http://forum.parrot.com/francais//viewtopic.php?id=9907

    En alternative au Bebop 2, je vous proposerais l’incontournable et leader du marché DJI avec un Phantom 3 Standard ou Advanced.

    Mais au de là du budget, il faut bien définir votre besoin, vous cherchez une machine pour le plaisir du pilotage? un drone facile à prendre en main pour faire uniquement de la photo / vidéo? L’encombrement est il important? (dépend de l’usage, si c’est pour mettre dans le coffre de la voiture et jamais partir en ballade à pied ou vélo, le critère n’est pas déterminant)… Est ce que vous vous souciez des futur loi Européennes? A savoir qu’un drone de plus de 1 kilo risque d’être plus contraignant pour un particulier pour voler en règle… Il devait y avoir des décrets en 2015 posant un cadre légal plus fin pour un usage personnel d’un drone avec caméra (qui est pour l’instant assimilé à un usage pro même si la DGAC est souple à ce niveau pour l’instant).

    Etes vous pressé? Si non attendre le drone GoPro? ou surveillé les promo: exemple le Bebop 2 était proposé a 467€ pendant 2 jours quelques jours après son lancement

  16. Jean-Marie Grinevald dit :

    En tout premier, merci pour le super travail et les photos. J’ai déjà un Bebop, et jusqu’à présent pas vraiment déçu, mais un peu furieux quand même que 2 mois après mon achat, sortie de Bebop 2. Je sais pas si je revendrais le premier, mais j’ai bien faillit acheter le 2, puis après réflexion, je temporise, peu être allons nous avoir des MAJ, mais surtout, étant en agglomération, je dois prendre ma voiture pour aller faire voler mon drone, alors, avec juste une batterie (même de 25 mn) et pas non plus d’hélices de rechange, et pas non plus de pièces… je reporte mon achat… J-M.

  17. Westmal dit :

    Bonsoir et merci pour votre article. Juste une chose me pose question, vous parlez d' »une nouvelle lentille plus lumineuse offrant une meilleure netteté et qui améliore le rendu de l’image dans certaines conditions. (basse luminosité) » or il me semble que le bebop 1 ouvrait à f2.2 or le bebop 2 ouvre à F2.3 ( , donc la lentille est probablement plus nette mais pas plus lumineuse?

  18. Eric78 dit :

    Bonsoir,

    Exacte, l’ouverture de la focale passe bien de 2.2 a 2.3
    Je dis plus lumineuse car en basse lumière cela fonctionne beaucoup mieux et je trouves qu’en plein soleil, le Bebop 2 a tendance à cramé les couleurs par rapport au bebop 1 (cf vidéo en page 2 du test pour vous faire une idée par vous même)
    Parrot eux même annonce cela comme plus lumineux.

    pour la netteté, je vous laisse également juger sur pièce, j’ai mi volontairement des vidéo de différents utilisateurs car:
    – certains Bebop 2 semble offrir moins de netteté que le Bebop 1 (pas encore déterminé si c’était un problème de jeunesse avec un mavaise assemblage des premières séries)
    – Clairement les nouvelles performance accrues en vol mette vraiment à mal la stabilisation numérique si c’est un vol rapide… (on peut voir des bordures noirs, une pixelisation, voir inédit un effet jello par moment)

  19. Deups dit :

    Salut, je fais visiblement partie de la mauvaise série…j’ai le pack avec le skycontroller, définition à la ramasse et on a une sorte « d’aliasing » et désolé mais c’est juste dégueulasse et inférieur au BB1.J’ai envoyé un mail au support!

  20. yann dit :

    salut moi je vien d avoir le bebop 2 j espere que je ne serais pas decu…mais je n arrive pas a faire la maj tu peut m aider ? a ton avis il sera bien ou il y aura des probleme sur mon drone ? merci…

  21. Eric78 dit :

    Salut Yann,

    Pour faire la mise à jour, il y a deux méthodes, voir les explications ici 😉
    https://community.parrot.com/t5/Base-de-connaissances-Bebop-2/Proc%C3%A9dure-de-mise-%C3%A0-jour/ta-p/13

    Le Bebop 2 est un bon produit, à moins de tomber sur une série défectueuse pas de raison d’être déçu 😉

  22. yann dit :

    ok merci je go faire la maj 😉 et je vais tester tous sa ! je te dis des nouvelle 😉 Et si j ai besoin je prendrais une batterie supplémentaire 😉 MERCI !

  23. Yann dit :

    Éric tu sais pas pk dès que je met en 5ghz sa me deco du drone et je me plus me reco…

    • Eric78 dit :

      Tous les appareils ne sont pas compatible avec les deux bandes de fréquence 2,4ghz et 5ghz
      Donc si ton smartphone n’est compatible que 2,4ghz c’est normal d’être déconnecté et plus pouvoir se reconnecter, il faut rappuyer 5 secondes pour repasser en 2,4

  24. Roussel dit :

    Bonjour apres 10 mn de vole ( je viens de l avoir ) il va est déconnecté et à fait une chute de 15 m environ et maintenant impossible de le reconnecter à mon iPhone
    Quelqu un connais une solution svp merci

  25. Eric78 dit :

    Bonjour,

    Est ce que la batterie était bien chargée avant la chute?
    Est ce que vous n’avez pas par inadvertance appuyé sur l’arrêt d’urgence?

    Est ce que le Bebop démarre?
    Est ce qu’il y a un dégat visuel visible?

    Je vous conseil de faire marcher la garantie et retourner le drone? (ou demander un échange standard directement)

  26. chk dit :

    o propel its slightly heavier battery, the Bebop 2 features longer 6
    inch blades. Parrot said this is 25% more power than the first Bebop.
    The Bebop sports four propellers said
    this drone safer than others on the borders. Engineer said the stroller
    safer than others on the market because it is lightweight and if
    something hits one propeller, the other three will stop.

    The real functionality of the bebop line comes through in its digitally
    stabilized fisheye camera which takes full HD video and streams into the
    device or tablet you’re using to pilot the drone. The camera changed a
    little from last years. It sports a new lens, but still 14 Megapixels.

  27. […] Pablo Sotes, un pilote de FPV racing sponsorisé par Parrot à effectuer un test de distance maximale qui peut être établie avec un Skycontroller d’origine. Le protocole de son range test a été le suivant, deux Bebop 2 reglé en 2,4GHz ( l’un en canal 1 et l’autre en canal 11 sur etat unis ) partant tout deux en ligne droite  jusqu’à passer hors de portée provoquant la déconnexion Wifi. Le même test a été ré-itérée sur la bande des  5,8 Ghz. Résultat, les deux générations de Skycontrollers permettent d’atteindre la même distance: 3 km en 5.8ghz et 4,8 Km en 2.4. Vous pouvez voir la démo vidéo ici. […]

  28. […] et son capteur 14 mégapixels stabilisé numériquement sur trois axes qui équipe déjà le drone Bebop 2. la qualité d’image devrait donc être très similaire (cf test qualité d’image ici) […]

  29. PascR dit :

    Bonjour
    Tout d’abord merci pour ce super test complet et les réponses aux question 😉

    Je suis intéressé par un drone à titre de loisir et surtout j’aimerais pourvoir l’emmener en vacances (mer) et faire des jolies vidéo(photos?).
    Or c’est sur ce point que le bas blesse.
    En effet je vois pas mal de mauvais ou pas trop bon commentaires sur la qualité vidéo !!
    C’est donc ce qui me fait hésiter avec le dji phantom 3 std car il est actuellement au même prix (550€)… Mais beaucoup plus encombrant à mes yeux!

    Pouvez vous me dire si le bebop2 a évolué depuis sa sortie, surtout niveau qualité vidéo ?

    • Eric78 dit :

      Bonjour,
      Au moment ou j’ai écris le test, il est clair qu’un certain pourcentage des premiers Bebop 2 produits souffrait de problème… Donc en ce sens une fois le problème sur les chaines d’assemblage réglé, on peut dire qu’il y a une légère amélioration (vibration, soubresauts… Mais ça ne fait aucun doute qu’il y a quand même une sacré différence d’image entre le Bebop 2 et le Phantom 3.

      Mais après, je penses que le choix final dépend de la sensibilité de chacun pour la qualité d’image et les autres avantages du Bebop (sécurité et poid/encombrement)
      Je te conseil la lecture de ce sujet certains des intervenant possèdent les deux: le Bebop et le Phantom
      https://community.parrot.com/t5/Bebop-2/Bebop-2-ET-DJI-Phantom-3/m-p/116575

  30. […] Bebop 2」產品項目。另外,法國科技網站《Geek Mag》發現,有 3 家法國網店偷步將 Bebop 2 上架,售價為 549.99 歐元(約 4,500 […]

  31. Leveque Vincent dit :

    Bonjour a tous, je possède un Bebop 2 et je suis un petit peu embêter depuis quelques jours … Je n’arrive pas a avoir une retranscription direct camera sur la tablette lorsque j’utilise le skycontroller pour commander le drone … Lorsque j’utilise l’ipad uniquement, j’ai la camera alors qu’avec le skycontroller je ne l’ai pas … Je suis désespérer, je scrute tout les sites internet qui propose des solutions a se problèmes et rien ne fonctionne pour moi … Merci de m’aider s’il vous plait !!
    Merci par avance

    • Eric78 dit :

      Salut Vincent,

      Dans tons, il faut essayer plusieurs choses:
      – Check des maj: mettre à jour iOS + freeflight + firmware du bebop
      – faire un reste usine du bebop (sauvegarder avant le contenu de la mémoire)
      – désinstaller / ré installer freeflight
      – changer la bande de fréquence wifi

      Si rien de tout ça, il y a peut être un problème du skycontroller, il faut contacter le support Parrot

  32. orphee dit :

    Merci pour le test !

    Il y a une semaine j’ai acheté le Bebop 2 avec le skycontroler vu que le format du bebop me plaisait plus que le format d’un grand.

    Franchement je ne suis absolument pas déçu !
    C’est un engin facile et avec une image correcte/hyper stable.
    Et puis cette durée de vol ! je n’ai volé que deux fois 15mn (en inversant les batteries skycontroler/drone) mais il me restait 40%. Sur min Ipad j’ai piloté pour la première fois sans voir le drone en visuel vu la distance.
    Vous appuyez sur le bouton retour et … voilà !

    • Eric78 dit :

      Bonjour,

      Merci pour votre retour positif 😉
      Attention toute fois, il est formellement interdit de voler en ayant le Bebop hors de vue!
      Avec ce genre d’abus dangereux, la réglementation pourrais encore se durcir.

  33. […] et sont compatible avec les deux générations de Bebop. (cf test du Bebop 1 sur cette page et test du Bebop 2 ici).  Pour le vol en immersion, le Skycontroller V2 est accompagné du masque FPV: […]

  34. […] Le concept de Black Friday a été importé en France pour le plus grand plaisir des consommateurs qui peuvent faire de bonnes affaires. Parrot ne fait pas exception à la règle et si vous cherchez un drone à mettre sous le sapin pour noël, c’est le moment de foncer. En effet, Parrot à lancé les Crazy Days, avec des remises sur toute la gamme: – le Bebop 2 et son pack FPV passe de 699€ à 499€: une offre très intéressante puisque le pack contient le nouveau Skycontroller 2 sorti cet été et qui s’affiche à 349,99 € à l’unité. Vous pouvez consulter le test du Skycontroller 2 sur cette page et le test du Bebop 2 sur cette page. […]

  35. […] Le concept de Black Friday a été importé en France pour le plus grand plaisir des consommateurs qui peuvent faire de bonnes affaires. Parrot ne fait pas exception à la règle et si vous cherchez un drone à mettre sous le sapin pour noël, c’est le moment de foncer. En effet, Parrot à lancé les Crazy Days, avec des remises sur toute la gamme: – le Bebop 2 et son pack FPV passe de 699€ à 499€: une offre très intéressante puisque le pack contient le nouveau Skycontroller 2 sorti cet été et qui s’affiche à 349,99 € à l’unité. Vous pouvez consulter le test du Skycontroller 2 sur cette page et le test du Bebop 2 sur cette page. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *