Parrot propose enfin un mode « Follow me » pour son Bebop 2

Tout vient à point à qui sait attendre tel est l’adage que Parrot semble répéter à ses clients. Lors du lancement en 2014 du premier Bebop, les fonctions proposées au travers de l’application Freeflight sont arrivées au compte goûte. L’ajout de la télémétrie avait prit des semaines, celle du planificateur de vol autonome  « Flightplan » des mois (9 pour être exact) et le support du FPV via smartphones des années (introduit courant 2016 avec l’arrivée de Freeflight Pro (V4) accompagnant la sortie de l’aile Disco). Mais il manquait encore quelque chose: la désormais incontournable fonction « Follow me ».  Le suivi automatique de sujets était quelque chose de très demandé par les clients depuis le lancement du premier Bebop et Parrot avait toujours dit à demi mot que cela viendrait. Et bien, c’est maintenant le cas par le biais d’un achat in-app facturé à 19,99€ comme annoncé le 19 octobre via le blog du constructeur. Petit bémol, l’application n’a été validé que le 3 novembre sur l’app store d’Apple et la mise à jour ne sera proposé sur le Play Store de Google que courant novembre… Un délais légèrement frustrant pour les utilisateurs d’Android mais ne boudons pas notre plaisir car cette extension apporte de nombreuses fonctions de vol automatisé bienvenue pour essayer de rattraper le retard sur la concurrence. Comme le précise le communiqué de presse  au delà du suivi intelligent de sujets (Follow Me), on retrouve nombreuses options qui rendent la prise de vue aérienne encore plus faciles et ludiques:

Follow Me suivi GPS et Visuel :La fonction est en essai gratuit pendant 15 jours dès l’activation, puis elle est disponible via un achat in-app . Elle propose 2 scénarios d’utilisation: Suivi Automatique et Cadrage Automatique


Le support technique via le forum précise deux choses: le suivi visuel dépend des performances du smartphone utilisé, une liste des appareils recommandés est disponible sur la Base de Connaissances du Parrot Bebop 2. La fonction Follow Me est compatible uniquement avec le Parrot Bebop 2 (équipé de la version firmware 4.0.0 et supérieur). Dommage pour ceux ayant investit dans le Bebop 1.

En lisant le communiqué de presse, on apprend que le mode Follow Me repose sur 3 paramètres:

  • Cadrage précis par des algorithmes  de reconnaissance visuelle:  à l’instar de l’œil humain, isolent les différences de couleurs et de formes du sujet à suivre par rapport à son environnement pour un cadrage encore plus fin (- de 1m) et maintenir le sujet au centre de l’image
  • Suivi horizontal par GPS:  la puce du smartphone détermine la position du sujet avec une précision jusqu’à 5 mètres
  • Suivi vertical par altimètre: optimise le suivi lors d’un déplacement vertical du sujet à condition que votre smartphone dispose d’un baromètre.

Fonction de suivi automatique Drone Parrot

Une pléthore de fonctionnalité accessible simplement:

Surpilotage : A tout moment, vous pouvez reprendre les commandes du drone et réajuster, depuis votre smartphone, l’altitude de vol ou la distance par rapport à vous, ainsi que l’orientation de la caméra.

A partir du mode de Suivi Automatique, 2 fonctionnalités sont accessibles :

Perfect Side : Définissez un angle de prise de vue (vous de face, de dos, de côté –droit ou gauche, de 3/4) et le Parrot Bebop 2 vous suit et filme votre progression en gardant constamment l’angle définit, quel que soit le sens de vos déplacements.

Magic Dronies : Sélectionnez des figures et mouvements préenregistrés pour réaliser des « dronies » dignes d’un professionnel.

Orbite : Le drone exécute un travelling circulaire autour de vous

Parabole : le drone effectue un mouvement parabolique au-dessus de vous (il monte à 10 mètres au-dessus de son altitude de départ) en vous gardant au centre de l’image

Boomerang : le drone effectue un aller/retour sur 30 m, dans l’axe de visée de la caméra

Zenith : le drone avance puis monte à 15 m au-dessus de son altitude de départ et revient à sa position initiale, tout en vous maintenant au centre de l’image.  Cadrage automatique : vous êtes le réalisateur Dans ce mode, l’application s’appuie sur les algorithmes de reconnaissance visuelle et maintien le sujet à filmer en permanence au centre de l’image. Vous pilotez le drone et, sans aucune autre manipulation de votre part, l’angle de la caméra du Bebop 2 se modifie pour assurer un cadrage parfait de la cible. En vol stationnaire, l’angle de la caméra est réajusté et le Bebop 2 effectue une rotation sur son axe pour suivre les mouvements du sujet filmé et maintenir le cadrage

Cadrage automatique : vous êtes le réalisateur Dans ce mode, l’application s’appuie sur les algorithmes de reconnaissance visuelle et maintien le sujet à filmer en permanence au centre de l’image. Vous pilotez le drone et, sans aucune autre manipulation de votre part, l’angle de la caméra du Bebop 2 se modifie pour assurer un cadrage parfait de la cible. En vol stationnaire, l’angle de la caméra est réajusté et le Bebop 2 effectue une rotation sur son axe pour suivre les mouvements du sujet filmé et maintenir le cadrage.

Freeflight in app purchase Follow Me

Parrot propose donc ici une extension solide et vraiment complète qui lui permet de revenir dans la course aux fonctions avancées. Course dans laquelle il s’était fait distancé aussi bien par les petits éditeurs de software que par les constructeurs de drone concurrents. En effet des développeurs indépendant ont été nombreux à proposer en une seule app ce que Parrot décompose en plusieurs achat in-app (Flightplan + Follow Me) tandis que les concurrents fournissent désormais en standard des fonctions de suivi. En effet, dès 400€ on trouve des appareils ayant ces fonctions de suivi par défaut comme le Yuneec Breeze ou encore le Zerotech Dobby. Sans compter DJI le poids lourd du secteur qui à un coup d’avance avec une solution d’évitement d’obstacles qui place la qualité de son mode follow me un bon cran au dessus du reste du marché. Il est difficile dans ce contexte de comprendre la volonté de Parrot de vouloir réclamer 40€ de plus à ses clients pour avoir accès à toutes les fonctions de Freeflight Pro. Quand le client à déjà déboursé 550€ voir 700€ pour un Bebop 2 avec Skycontroller 2 cela semble quelque peut mesquin de faire repasser l’acheteur à la caisse.

Le Mavic Pro vient marcher sur les plate bandes du Bebop 2 qui du coup n’est plus seul dans la catégorie des drones compact et sous la barre des 800 grammes… Clairement hormis le prix, le Bebop 2 n’a plus vraiment d’atouts séduisant pour attirer de nouveaux clients (ou garder les actuels) Et la très forte rumeur d’un Mavic S (Standard) qui doit voir le jour avec un prix d’appel qui sera surement dangereusement proche du pack FPV avec Skycontroller 2 ne devrait pas arranger les choses.  En conséquence depuis quelques temps Parrot tire un peu la langue sur le marché du drone grand publique. Le constructeur français devrait essayer d’actionner tous les levier possible pour limiter la casse… L’entreprise parisienne est passé a côté de ses objectifs de vente, le titre à donc été immédiatement sanctionné en bourse. En effet, l’action reste péniblement au tour de 8€…  En conclusion, difficile de comprendre la stratégie de l’entreprise qui persiste à vouloir vendre au prix fort des fonctions qu’on attend depuis le Bebop 1 et qui sont depuis devenu un standard pour les drones milieu de gamme.

C’est bientôt noel, les extensions in app devraient passer gratuite histoire d’avoir une belle plaquette a exhiber en magasins pour les fêtes de fin d’année (car c’est quand même pas sexy les * écrit en tout petit avec la mention: option payante)… Cela aurait pour effet de séduire de nouveaux clients, fidélisés les autres et surement rassurer les boursicoteurs.

Allo patron ? Alors ce Mavic ? On est mal chef!

Parrot vs DJI

Parrot Bebop VS DJI Mavic Pro: comparatif taille.

parrot_on_ai_mal_patron

 

5 Responses to Parrot propose enfin un mode « Follow me » pour son Bebop 2

  1. […] sur les drones grand publique, il lui reste quelques cartes à abattre. Par exemple, cette semaine le constructeur à dévoilé un mode « Follow Me » qui permet au vieillissant Bebop 2 de revenir dans la course aux fonctions avancées dans laquelle […]

  2. […] MAJ 03/11/2016: Parrot propose une fonction follow me en achat in app via FreeflightPro (détails ici) […]

  3. […] La fonction follow me que Parrot avait promis depuis 2014 est enfin arrivée… fin 2016 (plus de détails ici) […]

  4. krauss dit :

    le bebop 2 adventurer est vendu avec le follov me , mais il ne fonction quand cadrage automatique , pour le suivi on me demande d’acheter le pack , se nais pas normale vue le prix du pack et la pub sur le carton indicant mode follov me inclus ??????

    • Eric78 dit :

      Bonjour Alain,

      Il n’y a pas un code fournit dans le package à utiliser sur le store?
      Je ne sais pas du tout sous quelle forme est proposé l’add-on dans ce pack

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *