Les robots tueurs lourdement armé: une réalité effrayante pour l’avenir

Robot Militaire

Depuis quelques années, les drones aussi appelés UAV (Unmanned Air Vehicle) sont utilisés par les militaires pour effectuer des missions de reconnaissance stratégique. Ces mini véhicules semi-autonome pilotés à distance permettent notamment d’effectuer des opérations de repérage sans risquer de vie humaine. Mais l’usage des drones n’est qu’un premier pas dans l’utilisation des robots à des fin militaire. Par exemple d’ici à dix ans, le Pentagone espère que les robots joueront un rôle opérationnel essentiel au sein de l’armée américaine. Pour cela, de gros budgets ont été débloqués. Ces derniers serviront à financer des projets tel que le Future Combat Systems. Valeur de ce dernier? 127 milliards de dollars soit le plus gros contrat militaire jamais signé dans l’histoire des Etats-Unis. Les robots sont au cœur des efforts entrepris par l’armée américaine pour s’adapter aux champs de bataille du XXIe siècle. Les Military Bots se verront confier des missions tel que traquer et tuer l’ennemi au combat comme en témoigne Gordon Johnson, du commandement interarmes du Pentagone:

“Ils ne connaissent pas la peur, ils n’oublient pas les ordres, ils s’en foutent si le type d’à côté vient de se faire descendre. Est-ce qu’ils feront du meilleur boulot que les humains ? Oui.”

02.SWORDS_robot D’après Nouvo.ch, quatre mille robots militaires sont déjà en service en Afghanistan et en Irak. Bien entendu la plus part ne sont que des robots de déminage ou de repérage tactique tel que le Packbot de chez iRobot (le constructeur de l’aspirateur Roomba) mais cela montre bien la tendance pour le futur. Le Pentagone veut dailleurs qu’un tiers de ses véhicules de combat soit autonomes d’ici 2015! A l’heure actuelle, les robots sont contrôlés par des humains mais de nombreux experts sont persuadés que ce n’est qu’une question de temps avant que l’armée déploie des machines capables de décider seules, quand, et sur qui, tirer. Certaines personnes se rassurent en réfutant cette vision sous prétexte que les technologies nécessaire ne seront pas prêtent avant plusieurs décennies… Malheureusement, si effectivement il est impossible aujourd’hui de doter un robot d’une intelligence artificielle apte à prendre une décision de tirer ou non sur un individu en faisant appel à une conscience ou un sysème décisionel avancé, il est tout à fait possible de construire un robot munit de capteurs de mouvement et de détecteur de présence qui tire sur tout ce qui bouge dans un périmètre donné (ce qui est déjà très proche du système des sentinels Sentry SGR-A1 de Samsung aux frontières Coréene).

De plus en plus de sociétés travaillent au développement de robot militaire tel que le Dragon Runner SUGV mise au point par l’entreprise Foster-Miller à Boston, aux Etats-Unis.

robot_dragon_runner

Les SWORDS (Special Weapons Observation remote Reconnaissance Direct action System), étaient à la base des robots démineur qui furent équipés de mitrailleuses M249 pour remplir certaines missions en Irak. Ces derniers furent retirés du service très rapidement non pour une question d’éthique mais pour un manque de fiabilité (cf cette news de Robot Impact)

talon_swords_bot

Dans 6 ans, le marché global pour la robotique de guerre vaudra plus de 40 milliards de dollars, presque 100 fois plus qu’aujourd’hui. A l’image des Etats-Unis, différents pays européens ou encore l’Afrique du Sud, la Corée (cf ici) et la Russie s’équipent en engins militaires toujours plus autonomes. C’est nottament le cas de la France qui travail sur un équivalent au Future Combat Systems américain avec la bulle opérationnelle aéroterrestre (BOA) et le projet Scorpion. A noté également que l’armée Française équipe également peut à peut ses troupes avec le sytème Félin (Fantassin à équipement et liaisons intégrées) qui est un véritable concentré de technologie (PDA avec large écran qui permet au soldat de visualiser différentes informations (ex: coordonnées GPS ou encore la visée déportée du Famas). A terme, le Famas sera remplacé par le PAPOP, un fusil d’assaut auquel est adjoint un lance grenade et un système de visée.

11 Responses to Les robots tueurs lourdement armé: une réalité effrayante pour l’avenir

  1. Samuel dit :

    Allons-nous voir un code d’éthique pour les robots? http://www.lablogatoire.com/2007/03/09/charte-dethique-pour-les-robots-en-coree-du-sud/

    Comme le militaire est le principal driver de la recherche en robotique aux USA, on peut s’attendre à voir beaucoup d’applications du genre. Ce qui est fou, c’est que c’est robots à plusieurs 100k$ ont toutes les misères du monde à désamorcer un engin explosif improvisé qui ne coûte pratiquement rien à fabriquer.

  2. gazul dit :

    Je ne comprend rien , parceque je vien du monde des Pin Pin .

  3. […]   @ –  l – i – e- n – s –   Les robots tueurs de l’armée américaine Les robots tueurs lourdement armé: une réalité effrayante pour l’avenir     N’ étant pas de taille à lutter contre les puissants Robots, La révolte fut la […]

  4. eliot dit :

    Je travaille sur des robots d’un autre types cherche plate forme sérieuse pour mettre projet en chantier !

  5. Nanva dit :

    Pourrions-nous utiliser les images de votre site dans le cadre d’un projet sur les robots ?

    Merci.

  6. Eric78 dit :

    Bonjour! 🙂

    Toutes les photos illustrant l’article provienne de Google image et plus généralement directement du site officiel des constructeurs des robots, il n’y a donc pas de raison de ne pouvoir les ré_utiliser! 😉

    PS: n’hésite pas à venir échanger ici sur ton projet voir le présenter, je penses que cela peu intéressé de nombreux lecteurs! 😉

  7. bite danlcul dit :

    tro dla balle

  8. […] Selon le cahier des charges de l’armée américaine, le robot doit se comporter comme un vrai soldat mesurant 1,75 mètre et pesant environ 80 kg. Si l’on se fie au vidéo ci-dessus, il semblerait que Boston Dynamics se rapproche rapidement de son but! Voir cette grosse machine se mouvoir ainsi donne vraiment l’impression de voir le prototype d’un Terminator T800 prendre vie. Les robots tueur, autonome et sur armé bientôt une réalité? […]

  9. […] Les robots tueurs lourdement armé: une réalité effrayante pour l’avenir […]

  10. nanaco dit :

    Pour un budget ridicule pour peux avoir du temp,
    J ai construis un robot ed 209 de taille 1/1
    mais a ma grande tristésse je ne peut le sortir dans la rue!
    sur tous de nos jour!
    donc pas la peine d’étre roboticien pour construire une t elle machine!
    juste étre passionné !(est avoire pas mal de bordel est un grand atelier)
    j’ai également frabriqué un wall e taille 1/1 avec toute ses fonction !
    mais la encore je n ose pas le sortir dans la rue!
    pourtant il est fonctionnelle a 100%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *