Jeux Video: le marché de l’occasion torpillé par les éditeurs et fabriquants de consoles

XBOX 360 Sweet Asian Booth Babe  Depuis quelques années déjà, développeurs et éditeurs cherchent à torpiller le marché du jeu vidéo d’occasion qui selon eux est à l’origine d’un manque à gagner très important. En effet, la vente d’un jeu d’occasion ne rapporte pas un centime à l’éditeur contrairement à la vente d’un titre neuf. A contrario, les revendeurs touche peut d’argent sur le neuf mais font une marge importante sur l’occasion en revandant cher un jeu racheté une poignée d’euros à un joueur. Le marché de l’occasion est vraiment juteux ce qui agace encore plus les éditeurs. Par exemple, d’après  les derniers résultats trimestriels de Gamestop, poid lourd américain qui à racheter il y a quelques temps l’enseigne française Micromania, près de 50% des profits de la chaîne ont été réalisés grâce à l’occasion.

Du coup, les grands noms du jeu vidéo à défaut de pouvoir stopper la revente d’occasion font tout pour valoriser les jeux neufs. Ainsi du coté de chez Electronic Arts Europe, les reponsables qualifient  la situation de concurrence entre marché d’occasion et jeu neuf de "critique" pour la raison suivante:

La revente de jeux vidéo n’est pas comparable à d’autres types de marchés d’occasion tels que la voiture, les vêtements ou les livres, des biens physiques qui s’abîment et dont la qualité devient inférieure avec le temps"

Partant de ce constat, les reponsables d’EA Games suggérent la nécessité d’introduire une vraie différence qualitative entre neuf et occasion. Chose que certains studio ont déjà commencé à faire. Ainsi, de plus en plus souvent, les éditeurs glissent dans les boites de jeux neufs des coupons avec un code à utilisation unique qui donne accès à du contenu supplémentaire:

- Gears of War 2 (360): le code fournit dans la boite du jeu donne accès au Flashback Map Pack,  qui contient  5 maps supplémentaires exclusives remakes des cinq niveaux multijoueurs les plus populaires de la première version. Ce pack ne sera jamais téléchargeable même en payant via le marketplace du XBOX Live… Une grosse frustration pour les fans du multijoueur en ligne qui prendraient le jeu en occasion!

- NBA Live 09 (PS3/360): Un système de mise à jour automatique des stats des joueurs en temps réel est proposé à 19$99 à ceux qui acheteront le jeu en occaze. EA justifie la chose par le coût important du système de leur coté:

"Ces données ont beaucoup de valeur, et nous ne les avons pas obtenues gratuitement, expliquait l’un des responsables communauté d’Electronic Arts sur les forums du site Operation Sports. Si vous n’achetez pas le jeu neuf, alors vous devrez payer [pour y avoir accès]."

- Rock Band 2 (PS3/360/Wii): Un bon pour télécharger 20 chansons gratuitement pour le premieur acheteur du titre, nada pour le suivant…

Ubisoft avec le jeu Brothers in Arms : Hell’s Highway sur XBOX 360 va encore plus loin en faisant du chantage aux joueurs pour que ces dernier ne revendent pas le jeu en occasion pendant la période ou ce dernier réalise la très grande majorité de ses ventes. Ainsi, 225 gamerpoints sont pris en otage puisque 4 succès se débloquent après avoir fait preuve d’une grande patience:

25G – Concentré – Jouez au jeu une fois par jour pendant 7 jours en étant connecté sur Xbox LIVE
50G – Impliqué – Jouez au jeu une fois par semaine pendant 3 mois en étant connecté sur Xbox LIVE
100G – Obsessionnel – Jouez au jeu une fois par jour pendant 100 jours en étant connecté sur Xbox LIVE
50G – Souvenir de septembre 1944 – Jouez au jeu le 17 septembre en étant connecté sur Xbox LIVE

Succès bloqué! au moins celui là fait sourire! :)

XBOX 360 Cute Underwear Achievement Locked

Malheuresement, ce genre de pratique s’étend même aux constructeurs de consoles et d’accesoires. Ainsi les gros malin de chez Nintendo, ont eu la bonne idée de fournir, avec le micro Wii Speak une clé unique qui permet de télécharger la chaîne du même nom nécessaire au fonctionnement de l’accessoire. Bien entendu, la clé peut être activé une seule fois, sur une seule console Wii! Résultat si quelqu’un reprend l’accesoire en occasion, il devra repasser à la caisse chez Nintendo pour avoir un code d’utilisation… Espérons que les éditeurs de jeux comme Guitar Hero ou Rock Band, qui exigent des accessoires coûteux ne pense jamais à reprendre le concept à leurs comptes.

Pour le moment, les éditeurs se contentent de priver les joueurs qui achètent un titre en occasion de contenu additionel mais les choses pourraient encore s’agraver puisque Mike Capps d’Epic (Gears Of War, Unreal…) en évoquant les grosses pertes entrainées à cause du marché de l’occasion, de la location et du piratage à laché une réflexion singlante:

« J’ai parlé à pas mal de développeurs qui me disent "si tu veux battre le boss final tu vas en ligne et tu paies 20 dollars, mais si tu as acheté le jeu neuf tu l’as gratuitement".

Concrètement, son idée c’est d’utiliser le concept de “contenu à télécharger” qui ne concerne aujourd’hui que des “bonus additionnels”, et de les remplacer par des parties essentielles du jeu, via le marché Xbox Live! Alors certe aujourd’hui, il s’agit d’une idée lancée en l’air comme ça mais demain? Vu la tournure des choses on ne doute pas que c’est l’avenir… D’autant que sur PC, l’achat de contenu dématérialisé via des plateformes tel que Steam ou Game For Windows interdit déjà la revente de jeux puisque les clés d’activations son liés à votre profil de joueurs…

7 Responses to Jeux Video: le marché de l’occasion torpillé par les éditeurs et fabriquants de consoles

  1. Noumayos dit :

    C’est pourtant simple, il suffit de baisser le prix des jeux neufs pour résoudre le problème.

  2. Eric78 dit :

    C’est clair que si les jeux neufs étaient moitier prix, j’en achèterais deux fois plus! :)
    A noté qu’il y a des boites qui font des efforts quand même comme Capcom qui propose Okami et Lost Planet a 30€ neuf ce qui est honnête.

    Enfin, bon avec des jeux dont la durée de vie baisse à vue d’oeil (cf durée de vie des campagnes solo des FPS systématiquement sous la barre des 10H), la tendance à livré les jeux en kit en proposant des niveaux supplémentaires contre une poignée d’euro sa montre vraiment quelle voix prend le jeu vidéo!

    Je préfère un jeu court et bon qu’un long et chiant mais bon si j’accept de payer le prix fort un titre à la durée de vie limitée c’est justement parceque je sais que je peut récupérer des sous avec la revente d’occasion…

  3. […] celle du 100% numérique et du 100% dématérialisé. Ainsi, Sony va atteindre un de ses vieux objectifs celui de tuer le marché de l’occasion. Ici plus question d’acheter un jeu dans un circuit de distribution classique (magasins […]

  4. arnofly dit :

    Je trouve cette pratique des éditeurs tout simplement scangaleuse ! C’est à la limite de l’illégalité et toutes ces protections contre le piratage frisent le ridicule !

    Le marché du jeu vidéo est tres lucratif, mais comme les éditeurs en veullent toujours plus, ils se risque à un retour de manivelle. Personnellement, je n’achète pas certains jeux à cause de ce que je viens d’évoquer.

    Il serait temps qu’une association de consomateurs ou autre, vienne mettre son nez là dedans, car le joueur est laisé par les éditeurs.

    Des jeux toujours plus cher et toujours plus pourris ! De beaux graphismes ont remplacés les mécanismes premiers des jeux, à savoir l’interet, le plaisir, qu’ils procurent au joueur. La cout de création (répercuté sur le prix de vente) est plus important, mais ça reste plus facile que de se creuser les méninges !

    L’époque où le client est roi est complètement révolue. Dans tous les domaines le consomateur est pris pour un con !

  5. arnofly dit :

    Désolé pour les fautes… ça m’énerve.

  6. POLO dit :

    En même temps, un jeu STEAM ça se vend très bien sur le marché de l’occasion, il suffit d’avoir un jeu max par compte, et de le vendre

    c’est pour ça qu’il y a autant de compte steam avec un seul jeu

  7. […] Le marché de l’occasion torpillé par les éditeurs et fabricant de consoles Date de publication : NOVEMBRE 2008 […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>