Comparatif PS4 et XBOX One VS PC : des consoles équivalente aux PC milieux de gamme 2013

A chaque nouvelle génération de consoles, les fans de jeux vidéo se battent à grand coup de chiffres, de caractéristiques techniques et de benchmark pour avancer que leurs machine favorite est la plus puissante. Certains allant jusqu’à croire aveuglément les promesses des services marketings avançant que les consoles de jeux vidéo jouent à armes égales avec un PC orienté gaming. Mais quand est-il vraiment, c’est la question à laquelle, nous allons tenter de répondre via cet article.

Avant de parler de console « new gen » lancé en 2013 par Microsoft et Sony, il est bon de faire un petit rappel sur les choix fait par les consoliers sur la génération précédente. Lors de sa sortie en novembre 2005, la Xbox 360 proposait un hardware haut de gamme avec un GPU affichant des performances équivalentes, voire supérieures, à celles d’un PC haut de gamme de l’époque. Dès le lancement d’un jeux, les progrès graphiques par rapport à la toute première Xbox étaient évidents (résolution haute définition, modélisation plus riches en polygones, textures plus détaillées…). L’écart de la qualité graphique était tout aussi flagrant entre la génération PS2 et la PS23. Ces machines technologiquement très aboutie pour leur époque leur ont permis de connaitre une longévité commerciale très importante puisqu’il aura fallu attendre 7 ans pour voir leur remplaçante arrivée sur le marché. Autant dire une éternité si  on compare au marché PC dont les performances font un bon significatif chaque année. Résultat, en fin de vie la PS3 et XBOX 360 accusaient réellement le poid de l’age face aux PC pour qui afficher un jeux dans une résolution Full HD (1920×1080) à 60 img/s est devenu un standard pour n’importe quelle config. Il faut le rappeler bien que le marketing avait promis mont et merveilles, XBOX 360 et PS3 se contentaient bien trop souvent d’un affichage en 720p pour éviter des baisses de frame rate trop importante, le joueur devant alors souvent se contenter d’une image à 30 fps.

Par conséquent, les consoles PS4 et XBOX One étaient attendue de pied ferme par les joueurs malheureusement, le passage à témoin l’année 2013 ne fut pas aussi spectaculaire qu’on l’aurait aimé. Si cela peut en partie s’expliquer par le niveau déjà élevé des graphismes de la génération précédente, ce n’est hélas pas la seule raison. Sony, et encore plus Microsoft, ont clairement été très frileux quant aux choix des composants de leurs machines. Le succès retentissant de la Wii de Nintendo aux performances modeste  il y a six ans et le prix trop élevé de la PS3 à sa sortie (600 euros contre 400 pour la PS4) ont certainement poussés Microsoft et Sony à contenir leurs ardeurs en matière de puissance brute. Toujours est-il que c’est la première fois depuis longtemps que les consoles de dernière génération font tout de suite moins bien qu’un PC de milieu de gamme.

Spécifications

Les deux fabricants de consoles ont optés pour des architectures très similaire, conçues dans les deux cas autour d’un APU de la gamme AMD Fusion lancé en 2011, qui regroupe sur une seule puce le CPU et le GPU. Cette solution a été développée initialement pour le marché de la mobilité (portables et tablettes). En conséquence, les performances ne sont pas au niveau d’un CPU haut de gamme classique mais c’est une manière efficace de réduire les coûts, de limiter les problèmes de consommation électrique et de surchauffe, ainsi que de simplifier la conception et l’assemblage de la console. Au niveau processeur graphique, chez Sony on retrouve un GPU de type Pitcairn (celui qui équipe les Radeon HD 7850 et 7870) et chez Microsoft c’est l’architecture Bonaire qui est employé (qui correspond à la Radeon HD 7790).

PlayStation 4 Xbox One
CPU Processeur x86 AMD Jaguar, 8 cœurs
1,6 GHz – 28 nm
Processeur x86 AMD Jaguar, 8 cœurs
1,75 GHz – 28 nm
GPU Intégré au CPU
Architecture AMD GCN (Pitcairn)
800 MHz
18 ACU (1152 shaders)
1,84 TeraFLOPS
Intégré au CPU
Architecture AMD GCN (Bonaire)
853 MHz
12 ACU (768 shaders)
1,31 TeraFLOPS
Mémoire 8 Go GDDR5 (5500 MHz, 176 Go/s) 8 Go GDDR3 (2133 MHz, 68,26 Go/s)
32 Mo ESRAM (204 Go/s)
Stockage Lecteur Blu-ray/DVD
Disque dur 500 Go (SATA II, 5400 TPM)
Lecteur Blu-ray/DVD
Disque dur 500 Go (SATA II, 5400 TPM)
Interfaces 2 ports USB 3.0
1 port Gigabit Ethernet
Wifi IEEE 802.11 b/g/n
Bluetooth 2.1
3 ports USB 3.0
1 port Gigabit Ethernet
Wifi IEEE 802.11 a/b/g/n
Audio / Vidéo HDMI (support du 4K)
Sortie analogique
Sortie optique
HDMI (support du 4K)
Sortie optique

Pour mémoire, les HD7870 lancés en 2012 étaient destinés aux  joueurs à la recherche d’un compromis intéressant entre performances et prix, cf tests ici.
De mémoire de joueur, jamais des consoles n’auront proposées une architecture aussi proche de celle des PC puisqu’elles embarque un processeur x86 ainsi qu’une puce graphique éprouvée. Du coup, la comparaison avec un PC gamer, en termes de performances comme de rapport qualité/prix, devient vraiment aisé.

Voici un tableau comparatif entre les équivalents des carte graphique de la PS4 et de XBOX One et les cartes graphique haut de gamme de 2013.

Battlefield 3
(détails Ultra / AA 4x / AF 16x / 1080p)
Images par seconde
Radeon HD 7790 (référence Xbox One) 31,03
Radeon HD 7870 (référence PS4) 51,94
Radeon R9 290X 89,58
GeForce GTX 780 Ti 100,33

Pour résumé, en 2013 il fallait un budget d’environ 600€ pour monter un PC aux performances similaires aux consoles lancées la même année:

  • Processeur AMD FX 8120 (3.1 Ghz, 8 cœurs) : environ 140 €
  • Carte graphique Radeon HD 7790 : environ 100 €
  • Mémoire 8 Go DDR3 2133 : environ 90 €

En 2015, à l’heure de l’Ultra HD (UHD) et de la démocratisation des TV 4K, les consoles actuelles commencent à montrer leur limite. Par exemple, les développeurs de Battlefield Hardline pour maintenir les 60 images par secondes ont fait le choix de brider la résolution en 900p.

2 Responses to Comparatif PS4 et XBOX One VS PC : des consoles équivalente aux PC milieux de gamme 2013

  1. Infogeti dit :

    Intéressant ce comparatif. Quelle serait le prix aujourd’hui d’un PC de la même puissance ? 300-400 € ? De plus je me suis toujours demandé pourquoi il était très long de portée un jeu de la console au pc ou vice versa alors que le composants pour construire pc ou console semble les mêmes ?
    Pierre

  2. Rankill dit :

    La structure des consoles est plus claire grâce à ton article, je ne savais pas que la génération précédente avait fait un véritable bond en avant. Toutefois avec le manque actuel d’exclusivités sur PS4 et XBox One et l’arrivée des Steam Machines le 10 novembre, l’évolution du marché risque d’être très intéressante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *